Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

I Thought You’d Never Ask* : sur Le Roman du mariage de Jeffrey Eugenides - une lecture critique de Stéphane

28 Février 2013, 12:08pm

Publié par Seren Dipity

Le Roman du mariage est un roman sur le mariage et une réflexion sur le roman de mariage, à la sauce anglaise du 18 et 19ème siècle. Euh... en fait, non. Ca débute comme ça : "Voyons d'abord les livres. Il y avait là ses romans d'Edith Wharton, rangés...

Lire la suite

War (what is it good for?)* : sur Partir en guerre d'Arthur Larrue - une lecture critique de Pierre

22 Février 2013, 22:54pm

Publié par Seren Dipity

Partir en Guerre est un petit livre d'à peine 125 pages, mais son contenu est intense. L'histoire est simple, c'est un jeune français, qui vit à St Petersbourg, et qui vient de se faire quitter par son amie Esther. Il se réfugie dans l'appartement d'une...

Lire la suite

Tryin' to throw your arms around the world* : sur Les poètes morts n'écrivent pas de romans policiers de Björn Larsson - une lecture critique d'Arnaud

19 Février 2013, 08:02am

Publié par Seren Dipity

Björn Larsson reste pour les amateurs de polars, l'auteur du Cercle Celtique , classique depuis des années. Heureusement : pas seulement. Larsson a su, avec les années, se bonifier, explorer, chercher et trouver de nouveaux "modèles " du genre. C'est...

Lire la suite

Prix Landerneau 2013 !

12 Février 2013, 19:59pm

Publié par Seren Dipity

Après des semaines et des semaines et des semaines de lectures, les libraires des Espaces Culturels ont récompensé... Prix Landerneau Découverte Alexandre Postel, Un Homme Effacé (Gallimard) Prix Landerneau Roman Christian Oster, En ville (L'Olivier)...

Lire la suite

Un sac de billes 2 : sur Un Homme Loyal de Glenn Taylor - une lecture critique de Stéphane

6 Février 2013, 22:30pm

Publié par Seren Dipity

Deux ans après le remarquable Ballade de Gueule Tranchée , [ICI] Glenn Taylor revient avec Un Homme Loyal, (en vo : The Marrowbone Marble Company ), dans une traduction de Brice Matthieussent (on ne change pas une équipe qui gagne). La première chose...

Lire la suite