Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Articles avec #litterature britanique

Bang bang* : sur Ne reste que la violence de Malcolm Mackay - une lecture critique de Stéphane

3 Décembre 2014, 14:35pm

Publié par Seren Dipity

Le premier tome de la trilogie de Glasgow de Malcolm Mackay reste une des grandes révélations de l'année 2013. Il faut tuer Lewis Winter , ICI, avait été suivi, la même année, par Comment tirer sa révérence , ICI . Ne reste que la violence vient clore...

Lire la suite

I'll be back* : sur Le Retour de Robert Goddard - une lecture critique de Stéphane

9 Octobre 2014, 15:00pm

Publié par Seren Dipity

Dixième roman de Robert Goddard, Le Retour , Beyond recall** en vo. a été publié en 1997, neuf ans après Le Secret d'Edwin Strafford , ICI. Ca débute comme ça : "Ici, l'air est différent, plus pur en quelque sorte." Le roman s'ouvre sur une rencontre...

Lire la suite

RIP* : sur Dernier requiem pour les Innocents d'Andrew Miller - une lecture critique de Stéphane

26 Septembre 2014, 09:50am

Publié par Seren Dipity

Premier roman publié par une nouvelle maison d'édition, les éditions , Dernier Requiem pour les Innocents fut aussi l'occasion de retrouver dont j'avais lu le superbe en 2002, chez Albin Michel. Depuis, aucune traduction** jusqu'à ce que Piranha pointe...

Lire la suite

The leader of the pack* : sur Passé imparfait de Julian Fellowes - une lecture critique de Stéphane

12 Juin 2014, 15:41pm

Publié par Seren Dipity

Deuxième roman de Julian Fellowes, après Snobs ** et après le succès de la série Downtown Abbey dont il a écrit le scénario***, Passé imparfait va nous transporter en 1968. Avec la voix de Richard Morant comme liseur, je peux vous dire que ça fonctionne....

Lire la suite

Agent 0000007 : sur Expo 58 de Jonathan Coe - une lecture critique de Stéphane

29 Mars 2014, 08:44am

Publié par Seren Dipity

Après McEwan, ICI (et Boyd avec Solo ), l'espionnage sous fond de guerre froide semble être à la mode. Le dernier Jonathan Coe nous promène de l'Angleterre à la Belgique, à la fin des années 50. A l'heure où Poutine nous rappelle les belles heures d'un...

Lire la suite

Kiss this thing goodbye* : sur Le Braconnier du lac perdu de Peter May - une lecture critique de Cornélia

23 Février 2014, 16:45pm

Publié par Seren Dipity

Ça non, Fin Macleod ne s’attendait pas à cette première mission en tant que chargé de la sécurité d’un grand domaine de chasse et pêche sur son île natale de Lewis : prendre en flagrant délit et faire arrêter son ami de jeunesse Whistler, ex-membre d’un...

Lire la suite

She does it right* : Opération Sweet Tooth de Ian McEwan - une lecture de Pierre

3 Février 2014, 13:58pm

Publié par Seren Dipity

Années 60. Serena Frome est une jeune femme jolie mais un peu naïve, fille d'un pasteur Anglican, qui vient d'une petite ville de l'est de l'Angleterre. C'est une lectrice compulsive, elle lit tout et à une vitesse phénoménale mais elle est aussi douée...

Lire la suite

Murder Inc.* : sur Comment tirer sa révérence de Malcolm Mackay - une lecture critique de Stéphane

28 Novembre 2013, 22:16pm

Publié par Seren Dipity

Nous avions laissé Calum MacLean après l'affaire Lewis Winter (ICI). A peine quelques semaines de remise en état et nous le retrouvons dans ce deuxième volet de cette excellente trilogie signée Malcolm Mackay qui confirme son talent avec Comment tirer...

Lire la suite

I don’t want to miss a thing* : sur Le plus beau de tous les pays de Grace McCleen - une lecture critique d'Arnaud

22 Août 2013, 12:43pm

Publié par Seren Dipity

Judith McPherson est une petite fille qui vit avec son papa et qui n’a pas de maman.. Elle vit dans un petit pavillon, dans un paysage du nord de l’Angleterre, souligné par les usines. Son papa est ouvrier, et surtout il fait partie des « prêcheurs de...

Lire la suite

Anti-hérault : sur Le Secret d'Edwin Strafford de Robert Goddard - une lecture critique de Stéphane

3 Juin 2013, 12:30pm

Publié par Seren Dipity

Robert Goddard, malgré son nom, est anglais. A la lecture de ce roman qui est, rappelons-le, son premier roman, publié initialement en 1986, il est même british jusqu'au bout des ongles. On a le droit à tout : l'Empire, la politique anglaise (Churchill,...

Lire la suite

1 2 3 > >>