Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Free* : sur La Première et dernière liberté de Krishnamurti - une lecture critique d'Alexandre

28 Mars 2013, 17:02pm

Publié par Seren Dipity

Né en Inde, Krishnamurti passa une partie de son adolescence en étude dans une société théosophique. Repéré par l'un de ses membres, Charles Webster Leadbeater, et adopté par une autre, Annie Besant, la destinée de Krishnamurti était d'être sur terre...

Lire la suite

Anarchy in the UK* : sur L'Anarchisme de Daniel Guérin

22 Mars 2013, 13:59pm

Publié par Seren Dipity

Si Daniel Guérin, dans son texte l'anarchisme, s'attache particulièrement à décrypter l'organisation économique de cette doctrine cela tient à ce que les autres aspects – athéisme, antimiltarisme, liberté sexuelle... - ne lui sont pas singuliers. Qui...

Lire la suite

Je ne suis pas bien portant* : sur Le tueur hypocondriaque de Juan Jacinto Munoz Rengel - une lecture critique de Pierre

21 Mars 2013, 14:49pm

Publié par Seren Dipity

Monsieur Y. a une mission; c'est normal, son métier est de tuer contre de l'argent. La tâche s'avère pourtant rude car Monsieur Y. est un hypocondriaque avéré, et chaque jour, chaque pas, chaque pensée sont dédiés à ce qui l'a fait, le fait ou le fera...

Lire la suite

Le Fabuleux Destin de Scarlett Johansson : sur La Première chose qu'on regarde de Grégoire Delacourt - une lecture critique de Stéphane

19 Mars 2013, 21:22pm

Publié par Seren Dipity

Ça débute plutôt bien : "Arthur Dreyfuss aimait les gros seins." Et ça continue! Arthur Dreyfuss* est mécanicien, dans un garage multimarques (symbole important). Il vit seul dans une petite maison, dans une petite ville, dans une petite vie. Un soir,...

Lire la suite

J'ai la mémoire qui flanche : sur Absences d'Alice Laplante - une lecture critique d'Arnaud

17 Mars 2013, 09:13am

Publié par Seren Dipity

Amanda et Jennifer sont voisines, amies, retraitées et ont parfois été en concurrence dans leur domaine professionnel commun: la médecine chirurgicale. Mais quand un matin, Jennifer est retrouvée morte, "découpée" de manière tout à fait "professionnelle",...

Lire la suite

The wind cries Mary* : sur Dark Horse de Craig Johnson - une lecture critique de Stéphane

16 Mars 2013, 08:00am

Publié par Seren Dipity

J'associe Walter Longmire à la voix de George Guidall plus qu'au physique de Robert Taylor II, l'acteur qui joue Walt dans la série Longmire (même si il a une bonne gueule et que la série est très chouette**). George Guidall est le lecteur de la série...

Lire la suite

;

14 Mars 2013, 21:23pm

Publié par Seren Dipity

"Un texte est littéraire quand il y a un point virgule." Régis Debray. "C'est l'écriture même, le point virgule." Bernard Cerquiglini La Grande Librairie, 14 mars 2013. A vos crayons.

Lire la suite

Lambé an Dro (Matmatah) : sur Fleur de tonnerre de Jean Teulé - une lecture critique d'Arnau

12 Mars 2013, 23:03pm

Publié par Seren Dipity

Hélène Jégado, à l'adolescence, a choisi sa voie: elle sera droite et sans entraves, et si quelqu'un se met en travers de son chemin, mal lui en prendra! Au début, c'est un test, presque un jeu, et se débarrasser de sa cousine, de sa mère, de son fiancé,...

Lire la suite

Tryin' to throw your arms around the world 2* : sur Zulu de Caryl Férey - une lecture critique d'Arnaud

10 Mars 2013, 00:00am

Publié par Seren Dipity

J'ai découvert Caryl Férey à la gare de Lyon, alors que je n'avais plus rien à me mettre sous la dent. J'en avais entendu parler, connaissait son succès mais ne savait rien de lui ni de sa littérature. J'ai d'abord découvert qu'il était français et blanc...

Lire la suite

"Tout se répète, sans cesse et lamentablement" : sur Coben)

8 Mars 2013, 14:02pm

Publié par Seren Dipity

J'ai toujours beaucoup aimé cette phrase de Maupassant. ************** En 2002, je lis le premier Coben, Ne le dis à personne . En 2003, je lis le deuxième Coben, Disparu à jamais . De ces deux romans, j'aime le rythme. Coben a le sens du découpage pour...

Lire la suite

1 2 > >>