Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

La rentrée littéraire 2014 comme si vous y étiez... en images!

30 Juin 2014, 09:03am

Publié par Seren Dipity

Plutôt que d'évoquer la rentrée littéraire, comme d'habitude, avec une image de la fin... J'ai pensé qu'on pouvait essayer d'être plus joyeux. Stéphane Quand les éditeurs révèlent leur rentrée en faisant mine d'être sélectifs avec une rentrée resserrée... Avec...

Lire la suite

Amazing Grace* : sur Dernière récolte d'Attica Locke - une lecture critique de Stéphane

27 Juin 2014, 09:15am

Publié par Seren Dipity

Deuxième roman très attendu d'Attica Locke, Dernière récolte tient toutes les promesses fondées sur la lecture de Marée noire , ICI. Ca débute comme ça : "C'est lors du mariage Thompson-Delacroix -Caren avait été embauchée une semaine plus tôt - qu'un...

Lire la suite

eiπ + 1 = 0 : sur La formule préférée du professeur de Yoko Ogawa - une lecture critique de Pierre

24 Juin 2014, 08:58am

Publié par Seren Dipity

Elle est une aide ménagère qui se débat pour vivre avec son enfant de 10 ans qui, lui, est passionné de base ball. Son tout nouveau job proposé par l'agence qui l'emploie est un poste chez un vieux professeur qui, suite à un grave accident n'a plus qu'une...

Lire la suite

Je me souviens : sur L'arabe du futur de Riad Sattouf - une lecture critique de Gaëlig

20 Juin 2014, 08:51am

Publié par Seren Dipity

« Ce livre raconte l’histoire vraie d’un enfant blond et de sa famille dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez Al-Assad. » C’est toujours un plaisir de retrouver Riad Sattouf, qui depuis Les pauvres aventures de Jérémie, La vie secrète des jeunes...

Lire la suite

Le broiement de la langue* : sur L'Alphabet de flammes de Ben Marcus - une lecture critique de Stéphane

19 Juin 2014, 09:04am

Publié par Seren Dipity

La fin du monde passe le langage. Si un linguiste fou tentait chez Paul Auster de revenir à une langue d'avant la chute originelle (prelapsarian language) en isolant un enfant, Ben Marcus se penche sur les ravages du langage après la chute d'Adam et Eve...

Lire la suite

Bondavanaland : sur Congo Inc. d'In Koli Jean Bofane - une lecture critique de Pierre

17 Juin 2014, 22:31pm

Publié par Seren Dipity

Isookonga, jeune homme Ekonda, qui vit dans la forêt, avec son vielle oncle. Depuis la mise en place des antennes relais sur le territoire et grâce à une connexion à Internet, il ne rêve que de mondialisation. Il affronte ses ennemis sur le net à travers...

Lire la suite

Les idées et le pétrole : sur Kapitoil de Teddy Wayne _ une lecture critique de Pierre

13 Juin 2014, 09:30am

Publié par Seren Dipity

Karim est un jeune quatari surdoué en informatique qui arrive à New York pour travailler sur le bug de l'an 200 dans une grande société financière. Il va commencer son apprentissage de la culture américaine par une immersion dans cette grande compagnie...

Lire la suite

The leader of the pack* : sur Passé imparfait de Julian Fellowes - une lecture critique de Stéphane

12 Juin 2014, 15:41pm

Publié par Seren Dipity

Deuxième roman de Julian Fellowes, après Snobs ** et après le succès de la série Downtown Abbey dont il a écrit le scénario***, Passé imparfait va nous transporter en 1968. Avec la voix de Richard Morant comme liseur, je peux vous dire que ça fonctionne....

Lire la suite

Chérie, m'haines-tu vraiment ? : sur Une Putain de catastrophe de David Carkeet - une (autre) lecture*, de Pierre

7 Juin 2014, 09:52am

Publié par Seren Dipity

Après avoir travaillé pour un institut de recherches sur le langage des bébés, Jeremy Cook linguiste de haut niveau, se retrouve sans emploi. Grace à ces compétences linguistiques il finit par se retrouver à travailler pour une société de conseil conjugal,...

Lire la suite

Bring back our girls : sur Homesman de Glendon Swarthout - une lecture critique de Stéphane

4 Juin 2014, 08:30am

Publié par Seren Dipity

Lire Homesman de Glendon Swarthout* est un sacré périple. Dans le temps - le milieu du 19è semble si lointain - et dans les plaines désolées du Territoire. La Frontière n'est pas encore un mythe mais une réalité dont les limites sont la démence pure et...

Lire la suite

1 2 > >>