Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Une valse à 3 temps : sur A la trace de Deon Meyer - une lecture critique d'Arnaud

27 Février 2012, 18:25pm

Publié par Seren Dipity

D'habitude, Deon MEYER, auteur Sud-africain (on le rappelle sans cesse, parce qu'il n'y en a pas 50 autres connus en France) nous prend au piège de ses livres, avec une énergie et un rythme qui nous empêchent d'oublier l'enquête en cours ou le personnage...

Lire la suite

Thieves in the temple* : sur Les Voleurs de Manhattan d'Adam Langer - une lecture critique d'Alexandre

26 Février 2012, 15:24pm

Publié par Seren Dipity

Qu’est-ce que c’est que ce livre ? Un roman d’aventure, une série noire, un postiche éditorial, une photographie de la superficialité, une fantaisie jasper-ffordienne ? Premier point, il s’agit véritablement d’un page turner, autrement dit un ouvrage...

Lire la suite

A Good man is hard to find : sur Enfants de poussière de Craig Johnson - une lecture critique de Stéphane

23 Février 2012, 18:36pm

Publié par Seren Dipity

Ceux qui ne connaissent pas encore Walter Longmire et les autres (imaginez une petite communauté de fans qui hésitent en permanence entre partager ce plaisir et le garder pour soi) vont être gâtés : dans la quatrième aventure* du shérif d'Absaroka County,...

Lire la suite

Sous le soleil exactement ? : sur Le Soleil sous la soie d'Eric Marchal - une lecture critique de Caroline

23 Février 2012, 10:49am

Publié par Seren Dipity

Quatrième de couverture: "A l'aube du XVIIIe siècle, un des plus petits États d'Europe, le duché de Lorraine, se relève de l'occupation française... Nicolas Déruet est chirurgien ambulant. Emprisonné à la suite d'une opération durant laquelle le patient...

Lire la suite

Prix Landerneau 2012

16 Février 2012, 20:00pm

Publié par Seren Dipity

Les deux lauréats du Prix Landerneau 2012 sont maintenant connus : Prix Landerneau : Maylis de Kerangal pour Tangente vers l'est (Editions Verticales) Prix Landerneau Découverte : Antoine Laurain pour Le Chapeau de Mitterrand (Edition Flammarion) Pour...

Lire la suite

De père en fils : sur Le Sillage de l'oubli de Bruce Machart - une lecture critique de Stéphane

9 Février 2012, 21:11pm

Publié par Seren Dipity

Le Sillage de l'oubli (The Wake of forgiveness) , Bruce Machart, éditions Gallmeister, collection Nature Writing. Traduction de Marc Amfreville. Lavaca County, Texas, est une terre où les destins se jouent à coups de courses de chevaux : "Tout n'est [...]...

Lire la suite

C'était bien, c'était chouette... : sur Et puis, Paulette de Barbara Constantine - une lecture critique de Caroline

6 Février 2012, 09:41am

Publié par Seren Dipity

Pour le titre de chanson ça va être facile cette fois-ci!!! Et ça tombe bien parce que ce livre en est une. Une chanson ancienne du style des amants de Saint-Jean, non, plutôt du Brel. C'est pas Fernand mais Ferdinand, un grand père un peu bourru qui...

Lire la suite

Entretiens avec Maylis de Kerangal, Cécile Coulon, Arthur Dreyfus, et Chochana Boukhobza

3 Février 2012, 13:52pm

Publié par Seren Dipity

L'une des étapes du Prix Landerneau* consiste à rencontrer les auteurs finalistes et découvrir leur travail. Ces entretiens ont eu lieu au Café les Editeurs le 25 janvier 2012. Karine Papillaud a, comme d'habitude, assuré la discussion et assuré tout...

Lire la suite

Cry baby cry... : sur Les Milles automnes de Jacob de Zoet de David Mitchell - une lecture critique de Stéphane

2 Février 2012, 10:32am

Publié par Seren Dipity

Voici donc le livre que David Mitchell évoquait dans l'interview qu'il nous avait accordé il y a quelques mois (ICI). Il le décrivait ainsi : "a Dutch-Japanese-Nagasaki-maritime-psychotropic nunnery-Enlightenment novel" - une formule qu'à l'époque, j'avais...

Lire la suite

Le Papa Pingouin : sur Là est la danse d'Amy Sackeville - une lecture critique d'Arnaud

1 Février 2012, 22:07pm

Publié par Seren Dipity

Deux générations de femmes de la même famille. La première, Emily est l'arrière-grand-mère de la deuxième, Julia. En 1899, Emily voit partir son mari, potentiel conquérant du pôle Nord, et va l'attendre 60 ans sans le revoir, avant de se laisser mourir....

Lire la suite