Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Enola Gay* : sur La Dernière nuit de Claude Eatherly de Marc Durin-Valois - une lecture critique d'Arnaud

21 Août 2012, 12:37pm

Publié par Seren Dipity

    Marc Durin-Valois avait régalé un grand nombre de lecteurs il y a une petite dizaine d'années avec son livre Chamelle toujours disponible au Livre de Poche. Depuis, différents romans qui ont moins convaincu et un retour fracassant avec la vie de Claude Eatherly.
Claude Eatherly est en effet un personnage historique, assez peu connu en dehors des Etats-Unis, et dont même Wikipédia n'a pas grand chose à dire.liv-1923-la-derniere-nuit-de-claude-eatherly.jpg
C'est l'officier, aviateur de l'armée américaine qui fait un tour de reconnaissance au-dessus du Japon, au mois d'août 1945, afin de vérifier que tout va bien dans le ciel nippon, qui croise sur son vol de retour à la base un avion baptisé "Enola Gay" et qui comprend ce à quoi il a servi, un peu avant d'atterrir, en apercevant au loin dans le ciel, cette lueur impressionnante, formée par la première bombe atomique jamais lancée et utilisée contre des humains.
Au sortir de la guerre, Claude Eatherly, malgré sa méconnaissance à l'origine de la mission, se sentira toute sa vie en partie responsable, en traduisant sa "culpabilité" par une dépression qui va l'accompagner jusqu'à sa mort.
Sa vie sera jalonnée de larcins, de rencontres improbables, de vols à main armée, de comportements tout à fait atypiques, qui lui feront faire des allers-retours permanents entre la vie civile et l'hôpital militaire où il sera maintes fois traité pour sa dépression. Tout cela au grand dam des différents procureurs et accusateurs qui se mettront sur sa route pour ses comportements plus que négatifs. En effet si Claude Eatherly se considère comme le dernier des salauds pour sa participation à cette barbarie engendrée par l'Homme, il est un Héros de l'Amérique et encore plus au sein de son armée.

Il n'est donc pas facile, par exemple de vouloir le mettre à l'ombre, malgré ses méfaits répétés.

 

C'est cette vie et ses conséquences qui sont traitées dans le livre de Marc Durin-Valois, à travers le prisme du personnage de Rose Calter, photographe-reporter, jolie, ambitieuse, indépendante, qui dès 1949 entend parler du personnage, et le suivra, toute sa vie durant, flairant au départ le bon scoop, et se rendant compte à l'arrivée de la portée de certaines actions, volontaires ou non.
C'est grâce à la fois à ce personnage, féminin, à son recul et son analyse sur un long laps de temps et à l'histoire même de Claude Eatherly que Marc Durin-Valois réussit à nous embarquer dans ce roman d'aventures de guerre et de réflexions sur la teneur d'un personnage fût-il historique et bien réel, ce qui rend bien plus amer la perspective de certaines vies, et victoires.

 Signé Arnaud
_____________________
* pour les plus jeunes, titre d'Orchestral Manoeuvre in the Dark ou OMD. Ça ne nous rajeunit pas!

Commenter cet article