Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Trompe le monde* : sur L'Euphorie des places de marché de Christophe Carlier - une lecture critique de Stéphane

20 Janvier 2014, 09:19am

Publié par Seren Dipity

Après un premier roman déjà publié par Serge Safran Editeur et repris ce mois-ci chez Pocket, L'Assassin à la pomme verte, Christophe Carlier revient avec L'Euphorie des places de marché. Un petit livre de 190 pages. Euphorisant comme une hausse des cours peut l'être pour un trader qui vient d'investir.

Ca débute bien, comme ça :

"Chaque soir, dans les embouteillages, Norbert Langlois se livrait au plaisir trouble, solitaire et pourtant fort répandu, qui consiste à écouter à la radio de terribles nouvelles. De cette volupté, l'époque était généreuse."

C'est lundi. En une semaine, quelques personnages vont voir leur vie bouleversée.

Norbert Langlois, donc, aime à se vautrer dans le marasme ambiant, bercé par les "déclinologues" radiophoniques. Agathe, elle, prend le métro. Agathe est la secrétaire de Norbert Langlois et était secrétaire dans la société nouvellement rachetée par Langlois depuis de nombreuses années. Agathe a une petite vie mémère, elle est attachée à ses petites habitudes d'ancienne. Elle est intouchable et refuse de se plier aux exigences de Langlois qui ne rêve que de dynamiser son entreprise, Buronex. Langlois voit grand. Langlois voit Staaaates.

"Il suffisait de la regarder, avec sa démarche traînante, sa taille épaisse et son décolleté de nourrice, pour comprendre que cette femme était un danger. C'étaient les gens comme elle qui avaient fait plonger la zone euro."

Norbert Langlois a, alors, l'idée brillante de pousser Agathe à la faute...

Et puis il y a Ludivine, stagiaire volontaire et kleptomane,  et Victoire, l'épouse de Norbet, parfaite femme d'intérieur.

Alternant les points de vue, Christophe Carlier construit cette comédie et cette semaine de tous les dangers avec humour (parfois grinçant), légèreté et une merveilleuse empathie.

Me reste plus qu'à lire L'Assassin à la pomme verte!

Signé Stéphane.

_______________

* Pixies

Commenter cet article