Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Le retour du fils de la vengeance du Gang de la Clef à molette : sur Panthère de Carl Hiassen - une lecture critique de Stéphane

17 Décembre 2010, 22:30pm

Publié par Seren Dipity

Dernier roman jeunesse de Carl Hiassen, Panthère ( Scat in english, traduit par Yves Sarda, comme d'hab') rassemble les thèmes chers à l'auteur : les liens familiaux, l'écologie et le défense de la nature sauvage, la rebellion, ou plutôt la désobéissence...

Lire la suite

Equilibre instable : sur La Bascule du souffle de Herta Muller - une lecture critique de Jean-Philippe

10 Décembre 2010, 22:02pm

Publié par Seren Dipity

La bascule du souffle de Herta Muller Gallimard Quand Herta Muller a obtenu le prix de nobel de littérature l'an dernier, je me suis senti un peu con. Jamais entendu parlé. J'en ai commandé pour le magasin, je les ai un peu feuilleté, je me suis dit que...

Lire la suite

Last exit to Sea Point : sur 13 cents de Sello Duiker - une lecture critique de Stéphane

7 Décembre 2010, 08:00am

Publié par Seren Dipity

Il faisait partie de la jeune génération des écrivains africains. Il s'est suicidé à l'âge de 31 ans. L'ouverture du roman rappelle évidemment tous les romans (et dieu sait s'ils sont nombreux) qui introduisent immédiatement le héros par son (pré)nom...

Lire la suite

Promenade dans les jardins : sur Les Jardins Statuaires de Jacques Abeille - une lecture critique de Jean-Philippe

6 Décembre 2010, 22:17pm

Publié par Seren Dipity

Les Jardiens statuaires de Jacques Abeille Attila Si ça continue Attila va devenir mon éditeur préféré. Exigence des textes, qualité de l'iconographie, une vraie ligne éditoriale, bref beaucoup d'autre devraient en prendre de la graine. Une preuve de...

Lire la suite

Notre voisin -from down under- est un tueur* : sur Un Employé modèle de Paul Cleave - une lecture critique de Stéphane

3 Décembre 2010, 23:21pm

Publié par Seren Dipity

C'est la dernière sensation en date chez Sonatine. Avant la prochaine. Le premier roman de Paul Cleave qui n'est pas australien, malgré mon titre, mais néo-zélandais (on va pas chipoter.) Un Employé modèle , c'est Joe Middleton, homme de ménage au poste...

Lire la suite

It's the end of the (perfect) world as we know it* : sur En un monde parfait de Laura Kasischke - une lecture critique & un COUP DE COEUR de Gaëlig

2 Décembre 2010, 10:10am

Publié par Seren Dipity

Il n’ y a pas à dire, Laura Kasischke est passée maître dans l’art de raconter les sentiments. Dans En un monde parfait aux éditions Bourgois, elle met en scène une jolie hôtesse de l’air qui va tomber amoureuse d’un pilote de l’air. Une histoire d’amour...

Lire la suite

A dos d'ane : sur Béatrice et Virgile de Yann Martel - une lecture critique de Stéphane

30 Novembre 2010, 23:08pm

Publié par Seren Dipity

Il est l'auteur de l'un des grands succès des années 00. Un roman qui avait fait embarquer des lecteurs au "fond de l'inconnu pour trouver du nouveau", comme disait le poète. Le monde entier et quelques animaux l'attendaient pour son nouveau roman. Et...

Lire la suite

Poétique de la réception

25 Novembre 2010, 21:47pm

Publié par Seren Dipity

Entendu lors d'un entretien avec la grande Isabelle Dhordain lors de l'un de ses Ponts des Artistes (diffusion du 10 avril 2010) sur France Inter. Isabelle Dhordain : Ca peut angoisser quelques fois ce que vous racontez, non? Loïc Lantoine : Bah, j'sais...

Lire la suite

Quand t'es dans le désert * : sur La Fonction du balai de David Foster Wallace - une lecture critique de Stéphane

24 Novembre 2010, 23:40pm

Publié par Seren Dipity

Cleveland est la ville du célèbre Rock'n'Roll Hall of Fame. La ville du premier concert de rock'n'roll de l'histoire (1952). Il y a quelques années, je suis tombé sur une citation... l'occasion est trop belle : "In America there's N ew-York, New-Orleans...

Lire la suite

Smoke under water : sur C'est de l'eau de David Foster Wallace - une lecture critique de Stéphane

23 Novembre 2010, 22:10pm

Publié par Seren Dipity

Quel livre étonnant! Ca commence par une blague avec des poissons et ça plonge après, l'air de rien, vers des profondeurs qui vous hantent longtemps après votre courte lecture. Le sous-titre complet de ce petit ouvrage est Quelques pensées, exprimées...

Lire la suite