Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

I don't want love* : sur La Famille Middlestein de Jami Attenberg -une lecture critique de Pierre

19 Novembre 2014, 13:43pm

Publié par Seren Dipity

La Famille Middlestein est une famille presque comme les autres. Ils vivent une vie paisible dans une banlieue tranquille de Chicago. Edie la mère, ex avocate licenciée à cause de son poids est une boulimique, issue d'une famille immigrés d'Ukraine et...

Lire la suite

Chut! : sur Vous parler de ça de Laurie Halse Anderson - une lecture critique de Stéphane

14 Novembre 2014, 13:00pm

Publié par Seren Dipity

Troisième titre* de la jeune maison ** , après Dieu me déteste (ICI par Stéphane et LA par Pierre) et La Ballade d'Hester Day (ICI par Alex et LA par Stéphane), Vous parler de ça est une autre merveille . Ca débute comme ça : "BIENVENUE A MERRYWEATHER...

Lire la suite

Burn Hollywood burn!* : sur Petit illustré des gros clichés d'Hollywood d'Allan Barte et Pictologies de Matteo Civaschi & Gianmarco Milesi

13 Novembre 2014, 13:00pm

Publié par Seren Dipity

Dans la série des petits livres intelligents et drôles qui envahissent mes toilettes, deux titres viennent de sortir qui revisitent avec bonheur, ce que vous pensiez savoir sur le cinéma : Le titre est assez clair. L'intérieur est carrément éblouissant!...

Lire la suite

Я тебя люблю : sur Le dernier amour du président d'Andreï Kourkov - une lecture critique de Pierre

12 Novembre 2014, 19:07pm

Publié par Seren Dipity

Ukraine, 2015, Sergueï Bounine est le Président de la République d'Ukraine. Il doit faire face à différents problèmes, avec une santé délicate, une opération du cœur et des choix d’alliances politiques difficiles. Comment est-il devenu président alors...

Lire la suite

Cutters* : sur Price de Steve Tesich - une lecture critique de Stéphane

9 Novembre 2014, 10:26am

Publié par Seren Dipity

Il y a quelques semaines, pour donner un titre au papier de Gaëlig, ICI, j'avais - sans avoir lu ni le roman, ni le papier**- usé d'une pirouette : priceless, que l'on pourrait traduire par valeur inestimable***. Je ne savais pas, alors, à quel point...

Lire la suite

Bellissima! : sur Marina Bellezza de Silvia Avallone - une lecture critique de Pierre

6 Novembre 2014, 09:00am

Publié par Seren Dipity

Marina est une jeune fille de notre temps avec un « physique et une voix », elle est prête à tout pour réussir et partir de son village pour devenir une « star ». Mais voilà rien n’est simple dans ce monde. Il y a le père flamboyant mais toujours absent,...

Lire la suite

What's in a name? : sur Lexicon de Max Barry - une lecture critique de Stéphane

3 Novembre 2014, 09:00am

Publié par Seren Dipity

Vous connaissez peut-être la phrase de Shakespeare : "What's in a name? That which we call a rose, By any other name would smell as sweet."* En linguistique ça illustre la contingence des noms. Et cela peut aussi montrer la puissance évocatrice des mots....

Lire la suite

Les Bohémiens* : sur N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures de Paola Pigani - une lecture critique de Pierre

31 Octobre 2014, 14:41pm

Publié par Seren Dipity

Le décret du 6 avril 1940 va bouleverser la vie de la jeune Alba, cette toute jeune fille va passer six années dans le camp des Alliers, près d'Angoulême. Alba a 14 ans en 1940, lorsqu'elle arrive dans ce camp réservé aux « nomades ». Elle nous raconte...

Lire la suite

Préquelle au scalpel : sur Les (vraies !) histoires de l'art 1 & 2 de Sylvain Coissard

28 Octobre 2014, 17:48pm

Publié par Seren Dipity

L'occasion de la sortie du tome 2 semble être le moment idéal pour vous signaler l'existence d'une série réjouissante ! Dans la veine des détournements que j'aime tant, voici Les (vraies !) histoires de l'art Avec un talent inoui, les auteurs revisitent...

Lire la suite

Du bois dont on fait les (bons) livres : sur L'écrivain national de Serge Joncour - une lecture critique de Stéphane

27 Octobre 2014, 11:51am

Publié par Seren Dipity

Un écrivain est invité dans un bled, au milieu des forêts du Morvan, en résidence. Serge - c'est son prénom - est ravi. Nous aussi. Ca débute comme ça : "Ce séjour promettait d'être calme. C'était même l'idée de départ, prendre du recul, faire un pas...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>