Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Local hero : sur Bruce de Peter Ames Carlin (Ed. Sonatine) - une lecture critique de Stéphane

19 Août 2013, 13:58pm

Publié par Seren Dipity

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evidemment, ce livre n'intéressera pas tout le monde. Les fans purs et durs l'ont sans doute déjà. Après tout, les livres sur le Boss ne sont pas si nombreux : l'excellente bio de Mikaël Ollivier et de Hugues Barrière (Ed. Castor Astral - voir notre entretien avec Mikaël Ollivier, ICI) et, plus récemment, un livre plus illustré, aux éditions Consart.

J'aime à penser que ce livre pourrait avoir son petit effet sur le néophyte. Comme un concert, dans cette fameuse phrase (de je ne sais plus qui) : il y a ceux qui aiment Springsteen et ceux qui ne l'ont pas encore vu en concert.

A travers les centaines de témoignages de proches et professionnels, Bruce Springsteen y apparait comme sur scène : généreux, passionné, perfectionniste, fidèle, bouillonnant, inventif. Tout y est : la famille, les premières années (l'occasion de se replonger dans la discographie 'souterraine' des premiers groupes - Child, Steel Mill, Dr Zoom and the Sonic Boom - l'époque cheveux longs!) et le début de la légende avec le E Street Band et les séances interminables d'enregistrements.

Plus de quarante ans après le premier album, ils sont toujours là, toujours ensemble. Et c'est sans doute l'une des plus belles choses de cette histoire : l'amitié et la complicité incroyable de ces types qui jouent ensemble depuis 45 ans. 

Certaines anecdotes ne peuvent que rendre ce type attachant : saviez-vous que le fameux "You're talking to me?" de De Niro dans Taxi Driver avait été inspiré par Springsteen lors d'un concert spécial auquel assistaient Scorsese et De Niro? Qu'il avait appelé des dizaines de familles de victimes du 11 septembre après avoir appris qu'elles étaient des fans? Qu'il avait toujours souhaité rester simple et proche des gens, faisant même de cette normalité un combat, et pour tout dire une 'anormalité'? La presse people n'a pas fait fortune avec la star dont la vie discrète n'a connu qu'un remous, lors de son divorce d'avec une actrice et son mariage avec sa choriste, vieille connaissance du Jersey Shore. Que sa rencontre éclair avec Janis Joplin a été chargée d'électricité...

Bref. Quand on aime Springsteen, c'est passionnant de bout en bout, de l'enfance troublée à l'adolescence solitaire, et puis tout le reste, la discographie incroyable, les concerts marathons, les prises de position, mais aussi, évidemment, une certaine Amérique des dernières décennies...

Signé Stéphane

Commenter cet article