Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Tryin' to throw your arms around the world* : sur Les poètes morts n'écrivent pas de romans policiers de Björn Larsson - une lecture critique d'Arnaud

19 Février 2013, 08:02am

Publié par Seren Dipity

 

Björn Larsson reste pour les amateurs de polars, l'auteur du Cercle Celtique, classique depuis des années.Larsson-1.gif

Heureusement : pas seulement. Larsson a su, avec les années, se bonifier, explorer, chercher et trouver de nouveaux "modèles " du genre.

C'est exactement ce qu'il fait avec ce titre, sorti dans l'excellente collection étrangère de chez Grasset. Quelle drôle d'idée d'ailleurs, de sortir un polar dans une collection littéraire.

C'est bien parce que la littérature policière est un genre de Littérature à part entière, et que Larsson a su l'exprimer avec des codes particuliers et référents.

Une enquête simple, des personnages étoffés, et à chaque page, les codes du roman policier savamment décortiqués, mis à plat et en scène.

Un auteur de poésies, intègre, ne cherchant ni la gloire, ni la richesse mais sachant comme personne raconter une histoire, est engagé par son éditeur pour écrire LE polar qui se vendra dans le monde entier à des millions d'exemplaires.

Apparemment cela n'est pas du goût de tout le monde et le "poète" est retrouvé mort sans que le roman soit terminé…

Au-delà de l'enquête lente, minutieuse (c'est du nordique, ne l'oublions pas…) et passionnante, une large réflexion, sur les différents métiers de l'édition.

Les piques lancées à l'intention des éditeurs, des auteurs, et les quelques anecdotes habilement disséminées devraient d'ailleurs être exploitées et lues par tous les gens de la profession.

 

Signé Arnaud

____________________

* U2

 

Commenter cet article

c'est moiiiii 19/02/2013 20:07


..ben... il est où Zulu???.....