Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Tout le monde ment : sur Mr Peanut d'Adam Ross - une lecture critique d'Arnaud

2 Septembre 2011, 14:47pm

Publié par Seren Dipity

C'est un livre sage et fou à la fois. mr-peanut.jpg
Adam Ross a signé le meilleur livre que j'ai lu depuis longtemps, donc, pour moi, le plus plaisant, largement de cette rentrée littéraire (oui, c'est vrai, je n'ai lu que quelques dizaines de livres sur les quelques centaines qui sortent, mais comme dirait Jacques BESNARD en 1974, "C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule")
Le livre est sage car il comporte comme n'importe quel bon livre une trame, plutôt bien faite, et bien écrite.
Trois types sont dans une cuisine: le premier est un mari, un peu dépassé, et les deux autres sont des flics. Le premier a appelé les deux autres et leur explique en substance: "Voilà, la femme qui est morte devant vous est la mienne. Elle s'est suicidée, là, davant moi, en mangeant ce fameux beurre de cacahuète (Peanut Butter) auquel elle était allergique. Elle l'a fait pouir m'emmerder car tout n'a pas toujours été rose entre nous, je vous demande de me croire"
Les deux flics sont circonspects et bien sûr l'attente et l'espoir de la résolution de l'énigme sont positionnés. Pourtant, la "solution", s'il y en a une, ne sera délivrée qu'après avoir parcouru le quotidien, l'intimité, la vie de chacun de ces trois couples.
Nous allons ainsi visiter, à travers les comportements des trois hommes et de leur femme respective, un ensemble de modèles de comportements de couples, plus ou moins longs, plus ou moins denses, plus ou moins atypiques ou comme on peut se les imaginer.
Adam Ross a dû avoir plusieurs vies de relations de couples, car il les dépeint avec tant de discernement et de détails que nous pouvons tous nous y reconnaître à un moment ou un autre, pour nous divertir ou au contraire nous effrayer de la clairvoyance de l'auteur.
Le livre est fou car en plus de cette trame, de la richesse du contenu psychologique, de la qualité de l'écriture, on parcourt une société américaine à travers des tas de références la concernant, du beurre de cacahuéte à l'omni-présence du maître Alfred Hitchcock (toute la critique de ce livre pourrait être centrée lui), de la bien-pensance à l'univers des flics et de leur passé parfois douteux (je ne développe même pas de reflexion autour du personnage de Sam Sheppard- ne confondez pas avec Sam Shepard l'acteur- et foncez sur la traduction hilarante de la page wikipédia concernant l'affaire de Dr. Sheppard).
Si vous n'avez pas compris que ce livre a tout pour plaire, grâce à son auteur intelligent, distancié et ironique, grâce à son originalité, je terminerai comme Bébel dans "A bout de Souffle" http://www.youtube.com/watch?v=bfukcKYjNGs.*
 
Signé Arnaud.
 
______________
* Vous le croirez, ou non, mais cet article a été écrit au même moment que le mien sur Sorrentino, où on le retrouve la même référence cinématographique... Puisqu'il était évident que cette coïncidence était bien fortuite, on garde les deux... Ce n'est pas la première fois qu'Arnaud et moi nous retrouvons sur des références culturelles...

Commenter cet article