Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Sous le soleil exactement ? : sur Le Soleil sous la soie d'Eric Marchal - une lecture critique de Caroline

23 Février 2012, 10:49am

Publié par Seren Dipity

 

Quatrième de couverture:9782843376092.jpg

 "A l'aube du XVIIIe siècle, un des plus petits États d'Europe, le duché de Lorraine, se relève de l'occupation française... Nicolas Déruet est chirurgien ambulant. Emprisonné à la suite d'une opération durant laquelle le patient est décédé, il est obligé de s'exiler dans les armées de la coalition en guerre contre les Turcs. De retour à Nancy, il développera son art à l'hôpital Saint-Charles et n'aura de cesse de laver son honneur. Des campagnes lorraines aux steppes hongroises, des hôpitaux militaires aux ors des palais royaux, il connaîtra le destin hors norme d'un homme guidé par la passion de la chirurgie et déchiré par le choix impossible entre deux femmes que tout oppose: l'accoucheuse Marianne Pajot et Rosa, marquise de Cornelli.

Dans cette épopée romanesque, Eric Marchal s'empare d'un thème passionnant, la rivalité féroce entre médecins et chirurgiens. Il nous convie aux opérations que réalise son héros, Nicolas Déruet, toutes tirées de cas réels, documentés par des comptes rendus de l'Académie royale de chirurgie."

Voilà, si vous êtes comme moi, accroc aux romans historiques et aux thrillers, vous vous dites en lisant ceci que ce bouquin à tout pour plaire! Sauf que...

Bon, allez, je suis pas très sympa, disons qu'il y a du bien et du moins bien. Pour le positif, d'un point de vue historique, le thème est intéressant et plutôt bien présenté, on découvre l'histoire du duché de Lorraine, petit poucet qui tente de survivre pris entre la France et l' Allemagne et notamment un Louis XIV qui fera tout pour se l'approprier. Concernant les personnages historiques, mes maigres connaissances ne me permettent pas de juger la façon dont ils sont dépeints, mais au vu des nombreuses références bibliographiques l'auteur semble avoir fait un gros travail de recherche. Pour le reste je dirai qu'il a vu un peu grand. Il y a mélange des genres ce qui fait qu'à la fin on est forcément un peu déçu. La critique nous promettait une épopée romanesque, certes, elle l'est peut-être même un peu trop, un héros vertueux dont le cœur est pris entre deux femmes, bla bla bla, c'est du déjà vu sans parler des nombreuses mièvreries, on flirte avec le roman à l'eau de rose. L'auteur utilise des recettes connues ajoutant un ou deux protagonistes hauts en couleur histoire de pimenter un peu tout ça, un chirurgien fort en gueule joueur et porté sur l'alcool ou encore un jeune rob recueilli qui deviendra à son tour un grand chirurgien mais bon cela ne fonctionne qu'à moitié. On nous promettait une rivalité féroce entre médecins et chirurgiens, je la cherche encore... quant aux opérations elles ne tiennent pas une si grande place que ça dans le récit. Bref même si ce roman n'est pas franchement mauvais, j'ai la désagréable sensation d'avoir été trompée sur la marchandise....

 

Signé Caroline.

Commenter cet article