Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Something* : sur Lennon par David Foenkinos, Beatles par Lars Saabye Christensen, et Le Dictionnaire Amoureux du Rock par Antoine de Caunes - une lecture critique d'Arnaud

25 Octobre 2010, 21:34pm

Publié par Seren Dipity

Cher Monsieur Foenkinos,9782259212328

Mû par mon goût des Fab Four et l'amour du travail bien fait, je me suis empressé de lire votre roman, que je suis censé défendre auprès des libraires (eh oui c'est mon métier, je vends des livres aux libraires -j'adore cette définition.)

Ecrit à la première personne, fausse autobiographie rapide de John, THE John, le Lennon, quoi...

JOHN-LENNON BOB-GRUENJohn Lennon se décide au cours de plusieurs séances de psychothérapie à raconter sa vie et nous oblige donc à la repasser en cinemascope, son destin, ses chansons, ses amours, mais ça vous le savez, Monsieur Foenkinos, puisque vous y avez mis votre patte. Vous l'avez tant et si bien mise cete patte, que tous les matins suivants les soirées de lecture, je croyais que ce que je lisais était officiel, allant jusqu' à dire à ma femme 'tiens tu savais que John Lennon, était.... avait......" tout en me rendant compte que je risquais de passer pour un inculte de ne pas le savoir avant et pour un naïf, pour croire à vos sentiments mêlés à la réalité historique rock'n'rollesque.

Bref tout ça pour dire que j'ai été attiré, ravi et même subjugué par votre livre, car en toute personne censée sommeille ce que l'on appelle un "passage Beatles", un passage de vie au cours duquel TOUT est organisé autour des Beatles et principalement autour de leurs chansons: qui l'a écrite: John ou Paul? Paul est-il mort en 1967? quel est le meilleur album (Le double-blanc ou Abbey Road)? etc... etc...9782709630665

De plus, le ravissement de votre livre lu a fait de moi une pauvre victime de la société de consommation puisque j'en suis venu à acheter, là, comme ça , sans réfléchir, le coffret de tous les albums des Beatles remasterisés (alors que j'en possédais déjà pas mal...) sans possibilité de remboursement par mes frais professionnels.

Je suis allé jusqu'à lire le long (642 pages) et émouvant roman traduit du norvégien Beatles par Christensen. En plus de la réalité historique de l'avancée des Beatles sur la scène internationale des années 1966-1971, nous est raconté en détail le cheminement de 4 garçons, amis, fans des Beatles (cela va sans dire...) passant des soirées entières à décortiquer les chansons, la musique de leurs idoles, découvrant au fur et à mesure des mois qui passent tel ou tel nouvel opus, et évoluant dans un monde lycéen, rempli de découvertes autour de la musique bien sûr, mais aussi des filles, et des projets qui ne se réaliseront sans doute jamais, mais qui feront certainement d'eux des adultes.

9782259205757Pour finir Monsieur Foenkinos je vous conseille, pour vous changer de John Lennon et des Beatles (bien qu'il y figurent évidemment) de vous plonger dans le déjà indispensable Dictionnaire Amoureux du Rock de De Caunes, car il est magnifique d'écriture (oui, oui, j'insiste sur la Littérature de petit Antoine) et si les choix ne sont pas toujours les nôtres (c'est le principe de la collection: culturel, littéraire et subjectif), les siens sont uniques et ses point de vue imprenables, ainsi en est-il de son passage sur Bruce Springsteen (spéciale dédicace à MC Stéphane) qu'on ne retrouvre ni à B (comme "Boss" ou "Bruce") ni à S comme "Springsteen" mais à M comme "Madison pour le Boss".

Enfin, ce livre est à garder, à regarder, à consulter le plus souvent possible car grâce à De Caunes et à vous, Monsieur Foenkinos, l'éditeur Plon peut se vanter d'avoir deux livres Rock, qui plus est d'excellente qualité dans le même mois...

Unbelievable!!!!!!

 

Signé Arnaud

______________________

Lennon par David Foenkinos editions Plon, Beatles par Lars Saabye Christensen editions JC Lattès, et Le Dictionnaire Amoureux du Rock par Antoine de Caunes éditions Plon

* Référence au titre des Beatles sur Abbey Road que le monde entier devrait posséder dans un monde parfait. C'est le meilleur album des Beatles, et donc, le meilleur album de tous les temps.

Commenter cet article

stéphane 04/11/2010 21:38



Holy shit! Cet Antoine Decaunes est vraiment trop fort : il fait une entrée sur Ellory...



serendipity 29/10/2010 22:49



J'avoue que le Beatles de Chistensen ne m'avait pas emballé plus que ça... J'avais, pour tout dire, abandonné au tiers du roman. 


Mais tu me donnerais presque envie de reprendre... faudrait que j'ai le temps.


 



Asfodele 29/10/2010 08:06



Même lecture et même sentiment! Asfodèle