Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Smoke under water : sur C'est de l'eau de David Foster Wallace - une lecture critique de Stéphane

23 Novembre 2010, 22:10pm

Publié par Seren Dipity

Quel livre étonnant! Ca commence par une blague avec des poissons et ça plonge après, l'air de rien, vers des profondeurs qui vous hantent longtemps après votre courte lecture.c est de l eau m

Le sous-titre complet de ce petit ouvrage est Quelques pensées, exprimées en une occasion significative, pour vivre sa vie avec compassion.

Voici la blague de l'ouverture :

"C'est l'histoire de deux jeunes poissons qui nagent et croisent le chemin d'un poisson plus âgé qui leur fait signe de la tête et leur dit, "Salut, les garçons. L'eau est bonne?"

Les deux jeunes poissons nagent encore un moment, puis l'un regarde l'autre et fait, "Tu sais ce que c'est, toi, l'eau?""

C'est, en fait, la retranscription d'un discours que David Foster Wallace a donné au Kenyon College en 2005.  C'est très vivant, souvent drôle, souvent profond. Ca se lit très vite et bien.

Et ça devrait vous résonner dans la tête pendant quelque temps.

Je l'espère pour vous - sinon ça veut dire qu'il est trop tard et que vous êtes déjà tellement aigri et égocentrique que vous êtes irrécupérable.

Adieu.

Encore une fois, je vous renvois sur le site des excellentes éditions Au Diable Vauvert pour découvrir David Foster Wallace et son oeuvre : cliquez ici.

David Foster Wallace y illustre ce qu'il appelle notre "configuration par défaut" et nous invite à découvrir une autre manière d'appréhender le monde.*

Je vous invite plus que fortement à lire et relire ce petit livre qui va bousculer vos petites mesquineries égoïstes.

Voilà comment j'ai découvert DFW. Et j'ai senti que ce n'était qu'un début.

 

Signé Stéphane

______________________________

* Je dois avouer que le passage sur le suicide ("Comment arriver à trente ans, peut-être même cinquante, sans avoir envie de vous mettre une balle dans la tête.") est assez pertubant quand on pense que DFW s'est suicidé. Ca m'a rappelé un film de et avec Woody Allen où Woody prépare un documentaire important sur la philosophie de la vie d'un vieux juif qui a connu toutes les horreurs et finit -alors que Woody était sur le point de conclure le reportage- par se suicider...

Commenter cet article

Stéphane 23/11/2010 23:13



Bordel! Je viens de faire une mauvaise manipulation qui a effacé mon deuxième artixle sur DFW! J'ai  tout à refaire... AGHHHHHHH