Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Promenade dans les jardins : sur Les Jardins Statuaires de Jacques Abeille - une lecture critique de Jean-Philippe

6 Décembre 2010, 22:17pm

Publié par Seren Dipity

 

Les Jardiens statuaires

de Jacques Abeille

Attila

 

 

 

Si ça continue Attila va devenir mon éditeur préféré. Exigence des textes, qualité de l'iconographie, une vraie ligne éditoriale, bref beaucoup d'autre devraient en prendre de la graine. Une preuve de plus avec cet ouvrage.

Déjà la couverture, déssiné par François Schuiten, sublime, magnifique elle donne tout de suite envie de se plongé dans cette oeuvre.

 

11175_745135.jpg

Et puis et surtout il y a le texte, et là quelle force, quelle puissance, quelle écriture. Ce roman est magique, fou, inclassable, indescriptible, ne ressemble à rien de connu, à la croisée des genres. Jacques Abeille invente un monde unique.

Imaginez des statues qui sortent de terre, grandissent et prennent peu à  peu forme, comme des fleurs, comme des arbres. Imaginez une société composée de jardiniers où toute la vie est organisée autour de ces statues, qui les aident à grandir, qui les nettoient, qui leur donnent vie, qui consignent dans des tonnes d'ouvrages la moindre remarque ou anecdote sur ces statues. Imaginez un voyageur qui arrive dans ce monde et nous invite à se questionner avec lui, quelle finalité à tout ça, et où sont les femmes...

Vous l'aurez compris Les jardins statuaires est un grand roman, publié à l'origine en 1982 par Flammarion, puis en 2004 chez Joelle Losfeld, à chaque fois passé inaperçu, en tout cas je n'en n'avait jamais entendu parler. Espérons que ce roman rencontre enfin son public.

 

Jean Philippe.

Commenter cet article