Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Mr cabdriver* : sur Arrêtez-moi là de Iain Levison - une lecture critique de Stéphane

16 Avril 2011, 13:46pm

Publié par Seren Dipity

C'est tiré d'un fait divers. C'est drôle comme sait l'être cet auteur, en utilisant l'ironie et en vous dérangeant toujours un petit peu.  C'est efficace.

Bref, Levison is back.

Hep, taxi! arretez-moi-levison.jpg

Jeff Sutton est taxi - et c'est à peu près tout :

" Trente-six ans et chauffeur de taxi, inerte et indifférent, lessive le mercredi, une distraction quelconque le jeudi, et retour à l'engourdissement le vendredi."

Jeff est arrêté pour le kidnapping (et, pense-t-on, sans doute, le meurtre) d'une fillette de douze ans. Il s'est rendu à l'endroit où la fillette a disparu, ses empreintes sont sur une fenêtre et il n'a pas d'alibi - ou plutôt son soi-disant alibi n'a pu être confirmé. Mais peu importe, pour la police et pour la communauté toute entière, Jeff est coupable. Pourtant, il est innocent.

 

" Ces types pensent vraiment que j'ai fait ça. Pour eux, ce n'est pas le début de l'enquête, c'est la fin. ils ne me considèrent pas 'comme un suspect', ce qui est probablement ce qu'ils racontent à la presse. Ils sont déjà certains de tenir le coupable. Ils ont cessé de chercher quelqu'un d'autre,[...]"

 

Il va passer presqu'un an en prison, dans le couloir de la mort - afin de le protéger des autres détenus.

Là, il sympathise avec un serial killer d'une froideur polaire et possédant un sens de l'humour assez bizarre :

"Robert éclate de rire. Je ris aussi. Pas parce que personne n'a signé la pétition de Clarence [un condanné qui doit être exécuté]... je trouve ça tragique. Je ris parce que mon seul ami au monde pense que ce genre d'histoire peut réellement remonter le moral de quelqu'un."

Un nouvau portrait en relief d'une société américaine que Levison n'a pas fini d'épignler.

Faites l'expérience Levison!

 

Stéphane

_____________

En bonus, un petit entretien de Levison :

ap05 001

 

  __________

* Chanson de Lenny Kravitz, sur son premier album, Let Love Rule.

 

Commenter cet article