Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Mon dernier bal : sur Je vous raconterai d'Alain Monnier)

27 Novembre 2009, 00:13am

Publié par Seren Dipity

"Vous qui parlez haut et fort, que savez-vous donc de la misère?"
C'est par ces mots que s'ouvrent le roman d'Alain Monnier, Je vous raconterai (ed. Flammarion)
"Ecoutez don mon histoire, écoutez-la, elle ne vous sera sans doute d'aucune utilité, mais elle pourrait vous donner un peu de l'humilité qui vous manque."

Prends-ça dans ta face. Le type qui parle est arrivé au bout de tout. Du mariage, de la paternité, de la rangée de pavillons végétatifs. Même au bout de la misère et de la clochardisation. Le programme est simple : prendre des cachetons et sauter dans le canal,  "au fond de l'inconnu pour y trouver du nouveau" comme dirait Baudelaire. Mais un russe se pointe et lui propose mieux que les cachets et l'eau glacée : une balle. Une chance sur six d'en réchapper.
Roule ma poule. Roulette, ma poulette.
C'est parti.
Le narrateur se retrouve à jouer sa vie pour le plaisir et les paris d'une poignée de notables, célébrités et autres personnalités qui ont le pouvoir ou l'argent.
Le roman de Monnier est à la fois dérangeant et obsédant. Comme les spectateurs privilégiés du rituel qui se déroule chaque fin de mois, le lecteur découvre peu à peu le passé du personnage (ses doutes, ses regrets) et surtout se passionne pour le futur quasi mystique qui se déploie devant lui, à mesure que la chance l'épargne. A frôler la mort, la vie revient.
Le style hargneux du début ne dure pas mais il est remplacé par l'image de cet homme et sa danse avec la mort - dans les deux cas, le lecteur est troublé.
Difficile de ne pas trop en dire. Ah si, une chose : à découvrir.

Signé Stéphane.

Commenter cet article