Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Lambé an Dro (Matmatah) : sur Fleur de tonnerre de Jean Teulé - une lecture critique d'Arnau

12 Mars 2013, 23:03pm

Publié par Seren Dipity

Hélène Jégado, à l'adolescence, a choisi sa voie: elle sera droite et sans entraves,Fleur-de-Tonnerre.jpg et si quelqu'un se met en travers de son chemin, mal lui en prendra!
Au début, c'est un test, presque un jeu, et se débarrasser de sa cousine, de sa mère, de son fiancé, en les empoisonnant sans laisser de traces est plus facile en ce début de 19ème siècle qu'à l'époque de la police scientifique.
Le train lancé, il est difficile de l'arrêter et Hélène, parcourant la Bretagne de place en place, d'emploi de bonne de curé en servante de maison bourgeoise n'aura de cesse que de répandre la mort autour d'elle, de diverses manières, sans que personne ne se doute de quoi que ce soit pendant très longtemps. 
Cependant, toute bonne chose a une fin et c'est la tête tranchée, mais sans remords apparents, qu'Hélène terminera sa carrière de "tueuse en série", detenant certainement un record encore valable aujourd'hui.
Oui, car Hélène a bel et bien existé, et si les bretons ne s'en vantent pas pour ne pas affoler les touristes, Jean Teulé, ravi de trouver un sujet aussi proche de son univers nous divertit, comme à son habitude, en traitant d'un sujet grave, mais approché de manière "normale" et linéaire ,en orientant sa prose pour nous amuser avec la mort et avec des personnages naïfs et supportant le pire d'une époque où peu de choses s'expliquent rationnellement.
Un vrai régal, tout comme le gateau (rempli de belladone ou de tout autre poison) qu'Hélène avait l'habitude de préparer pour mieux piéger ses victimes, et que l'on trouve encore aujourd'hui dans une boulangerie rennaise (mais sans le poison!)
 
Signé Arnaud

Commenter cet article