Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Je t'aime, moi non plus : sur Un Jour de David Nicholls

30 Mars 2011, 12:46pm

Publié par Seren Dipity

         Le 15 juillet 1988, Emma et Dexter passent leur première nuit ensemble. Tout les oppose et pourtant ces deux-là ne vont cesser de se croiser pendant près de vingt ans.
        Emma, d'origine modeste, est cynique, bohème, bourrée de complexes et franche. Dexter est issu d'un milieu bourgeois, il est séduisant, chaud-lapin, égocentrique et sûr de lui.un-jour-de-l-anglais-david-nicholls-belfond.jpg
        Voici la toile de fond de ce roman qui a fait chavirer l'Europe toute entière ( y compris moi! ) et traduit dans 25 langues...
Dans ce tableau social de l'Angleterre des vingt dernières années, on suit l'amour/amitié d'Emma et Dexter.
 
Elle, rêvant de devenir écrivain, va osciller entre serveuse dans un restaurant mexicain et enseignante de théâtre. Sa vie sentimentale ne vaut guère mieux; elle s'installe avec Ian, un comique qui ne fait rire personne ou encore se lance dans une relation avec le proviseur de son établissement.
Lui, rêvant de devenir célèbre, se perd dans les soirées branchées, abuse de l'alcool, de la drogue et des femmes. Présentateur télé raté, il se console en épousant une femme castratrice et autoritaire, et lui fait un enfant.
           Mais durant toutes ces années, Emma et Dexter ne brisent pas ce lien qui les unit. Ils se rapprochent, se séparent, s'aiment, se détestent...
D'accord, c'est peut-être encore une comédie romantique sur un amour impossible et deux personnes que tout oppose, mais le style est teinté d'humour. On rit, on pleure, on est triste quand le livre se referme. Une drôle d'histoire "so british" qui se déroule sur près de vingt ans ayant pour décor la mutation de la société anglaise. Une comédie douce-amère, poignante sur l'amour, l'amitié, le passage à l'âge adulte et les illusions perdues.
           Bon ok j'en ai peut-être trop dit ( excusez mon enthousiasme...), mais ce roman se lit sans prise de tête ( et nous en avons besoin par ces temps difficiles...) et le plaisir est immédiat. Une adaptation cinématographique est déjà en cours de réalisation!! 
 
Signé Lucie

_____________

Un Jour, David Nicholls, Ed. Belfond, traduction de One Day par Karine Reignier.

Commenter cet article