Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

J'ai la mémoire qui flanche : sur Absences d'Alice Laplante - une lecture critique d'Arnaud

17 Mars 2013, 09:13am

Publié par Seren Dipity

couv12765086.jpg
Amanda et Jennifer sont voisines, amies, retraitées et ont parfois été en concurrence dans leur domaine professionnel commun: la médecine chirurgicale.
Mais quand un matin, Jennifer est retrouvée morte, "découpée" de manière tout à fait "professionnelle", tout porte à croire que c'est Amanda la responsable.
Cette dernière  pourrait presque se satisfaire de cette hypothèse, car elle ne le sait plus elle-même. Amanda est en effet atteinte de la maladie d'Alzheimer et a peut-être commis l'irréparable en n'en étant pas consciente.
Ce postulat de départ, situation presque drôle d'un point de vue extérieur met tout le monde dans l'embarras et la police chargée de l'enquête en premier lieu.
Tout va donc reposer sur le journal intime de l'inculpée, complété dans les moments de lucidité, sur la personnalité de ses proches, enfants ou aide de vie d'Amanda.
Cette situation va être pour l'auteure, qui enseigne l'écriture créative, l'occasion de mettre en scène des personnages, des évènements et des rebondissements dont la construction reste assez originale puisque c'est par bribes de mémoire (et une mémoire qui s'éfface progressivement) que va devoir se résoudre l'affaire. 
Un course contre le temps, un roman rapide et énergique.
 
Signé qui déjà? Ah oui... Arnaud!

Commenter cet article