Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Dodo l'enfant Doe* : sur Avant d'aller dormir de SJ Watson - une lecture critique de Stéphane

21 Août 2011, 22:43pm

Publié par Seren Dipity

Ma femme a lu le roman en trois jours pendant les vacances. Elle ne s'occupait même plus des gosses, fallait que je gère tout. Alors fallait que je sache qui et quoi m'avaient volé ma femme et ce luxe qu'est le temps libre. En plus, le bouquin reste une des sensations de l'été dans le domaine policier. Fallait donc enquêter. avant-daller-dormir.jpg

C'est publié chez Sonatine - ce qui n'étonnera personne. S.J.  Watson,  Avant d'aller dormir - Before I go to sleep, traduction de Sophie Aslanides.

Tous les matins, Christine se réveille auprès d'un homme qu'elle ne connait pas, dans une chambre qu'elle ne connait pas et trouve dans le miroir un visage qu'elle ne reconnait pas. Christine a eu un accident plus de vingt ans auparavant et sa mémoire s'efface chaque nuit. Un neuropsychologue qu'elle voit en secret lui conseille de consigner son présent et les bouts de son passé qu'elle glane ici et là. Rapidement des incohérences et des mensonges apparaissent...

Après une citation magnifique en exergue ("Je suis né demain / Aujourd'hui je vis / Hier m'a tué. " Parviz Owsia), ça débute comme ça :

"La chambre à coucher est étrange. Inconnue. Je ne sais pas où je me trouve, ni comment je suis arrivée ici. Je ne sais pas comment je vais rentrer à la maison."

Brillant dans sa construction (comme dirait Bruce : One step up, two steps back), le roman est effectivement un page-turner très efficace avec une héroine très attachante qui frôle en permanence la folie paranoïaque, entraînant le lecteur avec elle.

Cette question : qui est-on, sans passé?

 

Mais, tout de même, chérie! De là à en oublier les enfants?

Des enfants?

Quels enfants?

 

Bonne nuit à tous! Et excellente lecture!

 

Stéphane

 

 

 

 

________________

* Doe, John pour les hommes et Jane pur les femmes, est utilisé aux Etats Unis pour nommer les inconnus en attente d'identification - ici d'identité.

Commenter cet article