Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Ah si j'étais riche... : sur Les Privilèges de Jonathan Dee - une lecture critique d'Arnaud

3 Avril 2011, 18:15pm

Publié par Seren Dipity

Les_privileges.jpgCe titre d'une chanson immortalisée par  Ivan Rebroff pour sa traduction française, venue de "If I Were a Rich Man", de la comédie musicale américaine Fiddler on the Roof  (Un violon sur le toit) correspond tout à fait à cette chronique de vie américaine.

Le couple formé par Cynthia et Adam est beau, riche, et va le devenir encore et toujours plus. Leur vie sera agrémentée de deux magnifiques enfants, et en toute honnêteté, leur réussite sera des plus convaincantes. 
Bienvenue dans le monde des ultras-riches, dans une société où personne ne touche terre, où les informations du reste du monde n'arrivent que par la télé, la radio, et les associations caritatives dont on s'occupe pour que le temps ne soit pas vain.
Ils n'ont pas choisi, ils ne se plaignent pas, mais sont eux aussi prisonniers d'une cage non pas dorée mais au moins couverte de diamants et d'émeraudes.
Le manque de relativité de leur train de vie et de leur existence tout court est bien évidemment une description d'une classe qui existe vraiment, dans notre monde à nous, mais également une métaphore de la société américaine, en grande partie coupée du reste du monde car principalement centrée sur elle-même.
Ce texte, le premier de l'auteur, traduit en français est magnifique selon moi , mais pas seulement, car des pointures autrement plus légitimes comme Richard Ford, Johnattan Franzen ou Jay McInerney ont âprement défendu cet auteur pour ses écrits et en particulier celui-là.
A noter que la collection "Feux croisés" chez Plon, ne propose  QUE de très bons textes, de très bons auteurs, et relève un niveau de lecture et de littératutre accessibles à tous. 
En tous cas, moi, si j'étais riche, j'arrêterais les chroniques sur ce blog, car les défraiements sont de plus en plus légers. Mais que fait la direction????
Signé Arnaud.
___________

Jonathan Dee, Les Privilèges, Ed. Plon collection Feux Croisés, The Privileges, traduit de l'anglais par  Élisabeth Peellaert

Commenter cet article

Seren Dipity 03/04/2011 18:18



Hey, Nono, tu veux une augmentation ou quoi?