Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

DON'T GET ME WRONG (sur James Frey et LA Story)

24 Août 2009, 22:09pm

Publié par Seren Dipity

James Frey, LA Story (Ed. Flammarion - paru)

James FREY est un petit rigolo.
Il est bon et il le sait, mais personne ne lui ouvre les portes de la gloire.
Donc, il a une idée: Il ya quelques années, il écrit un livre, se fait publier (c'est parfois un exploit!) et envoie un exemplaire à Oprah Winfrey.
Oprah c'est un peu Drucker+Ardisson+Ruquier+Pivot, puissance 10. Et ça tombe bien, elle adore le bouquin et en vante les mérites à qui veut l'entendre, tant du point de vue litttéraire que humain.
Dans ce livre, 1000 morceaux (editions Belfond et 10/18 en poche), il raconte sa vie de drogué, camé, amnésique et j'en passe.
Le livre est un succès mondial de redemption, de littérature ET d'expérience humaine.
Quelques mois après cette vague incroyable, James Frey avoue qu'il a tout inventé.
C'est un scandale!!!!! Ah bon? Mais cela ne prouve-t-il pas au contraire la qualité d'inventivité, d'imagination, de création (et de marketing) de l'auteur?? (sans rien enlever à la qualiter de l'écriture!)
Les avis sont partagés  et chacun choisit son camp.
Moi j'ai choisi le mien il y a longtemps.
Pour ceux qui hésitent encore, il suffit de lire le livre qui vient de paraître: L.A. STORY.
A travers de multiples personnages, donc certains ne font qu'une apparition, à travers leur vie, pauvre, riche, ennivrante, horrible, normale, banale, dense, courte, extraordinaire, heureuse...
A travers une roue qui tourne, celle de la vie et de ceux qui la composent, le tout entrecoupé de détails sur l'histoire et l'évolution de la ville de Los Angeles, on retrouve James Frey comme un auteur qui sait construire un roman.
La construction a en effet beaucoup d'importance car elle rythme le livre, constitué finalement de peu de données et de beaucoup d'imagination.
Il n'y a plus de camp à choisir. On ne peut qu'aimer James Frey et reconnaître en lui et en son oeuvre un écrivain dont on continuera à entendre parler. Comme quoi les petits rigolos sont parfois plus malins qu'il y paraît.
CQFD


Signé Raoulo

Commenter cet article