Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Deux mecs chelous : sur Un Homme louche de François Beaune et Un roman français de Frédéric Beigbeder

18 Août 2009, 18:52pm

Publié par Seren Dipity

François Beaune, Un Homme louche (Ed. Verticales Phase2 ) 

Un homme louche c’est Jean-Daniel Dugommier, adolescent de 14 ans persuadé d’avoir des supers pouvoirs et qui élabore des théories sur tout et n’importe quoi.

Il note dans un carnet ses considérations sur sa famille et le monde qui l’entoure, et c’est souvent très drôle.

25 plus tard, Jean-Daniel reprend l’écriture de son carnet, il continue à faire étalage de son regard sur le monde, mais c’est beaucoup moins drôle, le récit se teinte d’une profonde mélancolie et d’une vraie tristesse.

Un homme louche est un premier roman original et très réussi qui nous brosse le portrait d’un personnage haut en couleur et attachant.

La structure du récit composé de deux carnets distincts fonctionne très bien et contribue à créer une grande complicité avec le personnage.

Le seul reproche que peut lui faire c’est une légère baisse de rythme dans la seconde partie, un peu moins forte et jubilatoire, mais François Beaune signe un roman singulier à découvrir d’urgence.


Signé Jean-Philippe 


En bonus, une petite interview vidéo de François Beaune :
http://www.dailymotion.com/ca-fr/playlist/x10roq_Mediapart_rentree-litteraire-mediapart-09/video/x9zqgf_francois-beaune-un-homme-louche-med_news

                                                   **************************

Frédéric Beigbedder, Un Roman Français (Ed. Grasset)

Ah, Beigbeder... Certains l'aiment chaud : sous coke, avec du cul, des trouvailles stylistiques héritées de la pub. D'autres le détestent froid : arrogant, péteux, énervant, cynique-révolté-de-Neuilly.
Moi, je n'arrive pas à le détester. Il me fait marrer. Eh puis, un animateur aussi foireux, doublé d'un écrivain à succès qui tourne dans un film porno, moi j'arrive pas à ne pas l'aimer.
Je n'étais pas venu à bout de son précédent roman mais faut admettre que Beigbeder avait eu le génie de prophétiser ma lecture dans son titre : Au Secours, pardon (Grasset, 2007)

Alors, je l'attendais un peu, Fred. C'était maintenant ou jamais plus. J'étais prêt à l'enterrer dans sa coke. C'était décidé, on ne m'y prendrait plus.


Un roman français, donc. J'ai commencé entre deux lectures plus attendues, avec l'idée, sans doute, que je ne lirai que quelques 50 pages pour avoir une opinion. Le débat sur l'opinion fondée sur une lecture partielle d'un roman est lancé. Jetez moi des pierres, bombardez moi de livres...
Alors?
Eh bien, non. Je n'ai pas lu QUE 50 pages. J'ai tout lu, presque d'une traite. Beigbeder me tenait, il n'allait pas me lacher. Pas cette fois.

Première phrase :
"Je suis plus vieux que mon arrière-grand-père."

Réflexion sur l'autobiographie autant que roman, parcours d'une jeunesse française plutôt privilégiée des années 70 et 80, Un roman français, explore la mémoire et le temps, la fausse "belle vie" à Neuilly d'un gamin dont les parents ont divorcé. Oh, rassurez-vous, Beigbeder n'écrit pas pour faire pleurer les ménagères de 50 ans sur son enfance et son adolescence malheureuses de gosse de riches. Il écrit sur le temps qui passe, sur l'amour, sur la paternité (belles pages), sur la gloire et sur sa famille.
"Toute ma vie, j'ai évité d'écrire ce livre."
Et pourtant. On a là des phrases qui cognent comme dans 99 francs et  la tendresse attachante qui se cachait dans Windows on the world.
Et il y a l'autre récit, celui de sa détention pour avoir pris de la coke sur le capot d'une voiture, dans la rue. Et de ça, Beigbeder, tire un autre portrait, celui d'une justice vengeresse qui bouffe de la célébrité pour l'exemple, celui d'un empoisonnement humiliant au coeur de Paris.
Comme dirait Hypolite dans Un Monde sans pitié (le film de Rochant) "Mais putain, c'est pas nous les méchants... Nous on est des nuls, putain..."
Fred : t'es pas un nul, t'es pas un méchant.
Et continue, le prochain, je l'attendrai. Promis.


Signé Stéphane.

Commenter cet article

dissertation samples 20/08/2009 09:11

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!