Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Brothers in arms* : sur Trompe-la-mort de Jean-Michel Guenassia - une lecture critique de Pierre

30 Janvier 2015, 09:45am

Publié par Seren Dipity

Tom  Larch est le fils d’une indienne et d’un anglais, né à New Delhi, il rentre avec ses parents sur Londres  fin mars 1980. Sa vie change du tout au tout, ni vraiment anglais ni vraiment indien, il s’adapte avec l’aide de ses nouveaux amis à un monde qu’il ne connaît pas. Sa mère tombe malade et périt dans un incendie, il en réchappe miraculeusement. Puis il décide  de couper  les ponts avec son père car il avait depuis longtemps découvert que celui ci  trompait sa mère. Dès sa majorité, il s’engage dans le corps royal des marines et devient un combattant hors pair. Repéré par une jeune journaliste qui deviendra sa compagne, il devient, grâce un reportage sur sa vie, «Mr trompe la mort » - en référence aux multiples accidents qu’il a vécus, avec entre autres un crash en hélico dont il est le seul survivant. Suite à ses blessures il est viré de l’armée et fait divers petits métiers puis, un jour, un des hommes les plus riches du monde lui demande de  retrouvé son fils disparu en Inde.  Pour lui c’est un moment fort que ce retour en Inde. Il va retrouver une culture, un mode de vie si différent en se jetant sur le traces de ce jeune homme. Cette chasse à l’homme dans cette immense pays va lui faire rencontrer de merveilleuses, et de moins bonnes, personnes, mais aussi lui faire traversé de terribles épreuves comme la prison.

 

Extraits :   

« Les vrais amants sont des voleurs, quand ils ont trouvé la clé du coffre, ils prennent tout ce qu'il y a dedans et dépensent sans compter, sans rien mettre de côté en prévision des jours de disette amoureuse. Ils dépensent sans vergogne tout et tout de suite, et s'arrêtent seulement avant de mourir d'épuisement. »

« Je suis le fruit d’un amour bizarre. »

«  Le vrai problème vient de là, on met de la logique dans la religion, on voudrait que Dieu réagisse  en être humain.»

«Je suis mort le jeudi 5 Février 2004 a 7h35 , je ne sais pas si j’ai été tué alors que l ‘hélicoptère était en vol ou lorsqu’il s’est écrasé au sol . »

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            « J

Les personnages:                            

Gordon Farch, le père.

Fulvatiti, la mère.

Dhyâna, la nourrice.

Shadvi, premier amour impossible.

Karana, l’ami surdoué au cricket.

Vijay Barnejee, le détective indien, un peu tordu.

Alex, le fils perdu.

Ashina Singh, le vieux sage.

 

Et pleins d’autres...

 

Et aussi :     

Aller faire un trip en Inde…

Plongeons direct dans une autre planète.

Visiter Delhi, toute une aventure !

Parc de Raj Ghât de New Delhi.

   

Mais qui connaît  Sunnil Gavaskar ?

 

Se faire un replay des meilleurs matches de crickets... (http://mycrickethighlights.com/)

Qui connaît les sikhs ?

A mon humble avis :                        

 

Un livre que l’on lit d’une traite. A travers  l’histoire exceptionnelle de cette « incassable ». C’est le road-trip d’un anglo-indien que nous fait partager l’auteur. L’attachement à ce jeune homme avec ses doutes et ses contradictions  nous vient rapidement -ajoutez à tout cela une excellente documentation sur un pays émergent, avec cette culture bien particulière, mélange de spiritualité, et de technologie. Excellent roman qui nous fait réfléchir sur la fragilité de la vie et aussi sur la richesse des cultures qu'elles soient les nôtres ou pas. Bravo pour ce beau roman.

A lire absolument.

Signé Pierre

___________

* La chanson est évoquée de nombreuses fois dans le roman. ICI la version de Wembley, témoin d'une scène importante dans le livre...

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Brothers in Arms

Ces montagnes embrumées
Sont maintenant ma maison
Mais ma patrie est dans les basses terres
Et la restera a jamais
Un jour vous retournerez à
Vos vallées et vos fermes
Et vous cesserez de vous tourmenter
D'être des frères d'armes

A travers ces champs de destruction
Du baptême du feu
J'ai été témoin de votre souffrance
Alors que les affrontements redoublaient d'intensité
Et bien qu'ils m'aient porté un coup fatal
Dans la terreur et l'urgence
Vous ne m'avez pas abandonné
Mes frères d'armes

Il y a tant de mondes différents
Tant de soleils différents
Et nous n'avons qu'une planète
Mais nous vivons dans des mondes séparés

Le soleil est désormais parti en enfer
Et la lune s'élève
Laissez-moi vous faire mes adieux
Tout Homme doit mourir
Mais il est écrit dans la lumière des étoiles
Et dans chaque ligne de vos mains
Que nous sommes fous de faire la guerre
A nos frères d'armes

 

 

These mist-covered mountains
Are a home now for me
But my home is the lowlands
And always will be
Some day you'll return to
Your valleys and your farms
And you'll no longer burn
To be brothers in arms

Through these fields of destruction
Baptisms of fire
I've witnessed your suffering
As the battle raged high
And though they did hurt me so bad
In the fear and alarm
You did not desert me
My brothers in arms

There's so many different worlds
So many different suns
And we have just one world
But we live in different ones

Now the sun's gone to hell
And the moon riding high
Let me bid you farewell
Every man has to die
But it's written in the starlight
And every line in your palm
We're fools to make war
On our brothers in arms

 

 

Commenter cet article

plomberie paris 17 02/02/2015 02:54

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement