Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Wish you were here* : sur Le Cercle des femmes de Sophie Brocas - une lecture critique d'Arnaud

17 Août 2014, 17:20pm

Publié par Seren Dipity

Parmi les premiers romans de la rentrée, un premier roman qui aurait pu sortir à n'importe quel autre moment de l'année et satisfaire l'ensemble d'un lectorat en quête de tension et de questions, tout en restant abordable au public le plus large qui soit.

Le thème, répétitif, éculé, maintes fois utilisé, celui du SECRET DE FAMILLE; et pourtant quand c'est bien fait, on en redemande!

Dans cette famille de femmes, quatre générations se côtoient: l'arrière-grand-mère, la grand-mère, la mère et la fille, cette dernière servant de narrateur et de fil rouge. Pour pimenter et lier le tout, la meilleure amie de la famille, celle qui détient les clés de l'intrigue.

Quand l'arrière-grand-mère meurt, bien sûr, c'est triste, mais cela reste naturel, et c'est tout aussi naturel que les 3 générations lui succédant se réunissent autour d'elle dans la maison de famille.

Ce qui est moins classique, quand elles trient, classent et évacuent les collectes d'une vie, c'est de tomber sur un ensemble de lettres dont elles ignoraient l'existence, et encore moins le contenu. C'est là, bien sûr, qu'est le fameux secret!

Toute sa vie, Alice, l'aïeule décédée, a prôné le grand Amour, une certaine manière de se comporter avec l'Homme tant aimé, le respect de son souvenir et de sa mémoire, et toute leur vie, les descendantes d'Alice ont cru et mis en pratique cette voie.

Mais la révélation de la correspondance retrouvée va leur faire comprendre que dans leurs relations personnelles et amoureuses, elles se sont trompées, et que le fondement de tout un comportement était biaisé dès le départ.

Sauront-elles, corriger le tir et "conjurer" le sort? C'est la vraie question que pose ce roman.

Un premier roman de moins de 200 pages, féminin au possible, usant de thèmes n'attirant pas forcément mon attention habituellement et pourtant, j'ai plongé! Une réussite dans le genre...

 

Signé Arnaud

_________________

* Pink Floyd, ICI.

Commenter cet article