Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Les idées et le pétrole : sur Kapitoil de Teddy Wayne _ une lecture critique de Pierre

13 Juin 2014, 09:30am

Publié par Seren Dipity

Karim est un jeune quatari surdoué en informatique qui arrive à New York pour travailler sur le bug de l'an 200 dans une grande société financière. Il va commencer son apprentissage de la culture américaine par une immersion dans cette grande compagnie avec pour ambition la compréhension de cette riche langue anglaise et de ses structures. Mais voilà, en surdoué qu'il est, il sort un programme de prédiction du cours du pétrole qui va faire que le grand patron va le prendre sous son aile et il découvre une autre facette de la vie américaine. A la poursuite du programme idéal il conçoit un autre programme sur les mêmes structures que le premier mais cette fois consacré aux maladies et c'est là que les choses se compliquent. Les affaires sont les affaires ! Sa rencontre avec une collaboratrice Rebecca qui elle est juive et les relations avec ses autres collègues le font réfléchir sur la nature humaine et ces contradictions. Il doit aussi gérer à distance une relation conflictuelle avec son père et sa sœur qui eux sont restés au pays. Pas facile tout cela...

Extrait :

« J'ai envie de partir, mais je dois surveiller la vodka et le jus d'orange car il en reste encore 25 %

Les personnages:

Mr Schrub, le financier, homme de pouvoir

Karim Issar, jeune quatari candide qui va apprendre la vie Américaine

Rebbeca, collègue et « amie »

Et plein d'autres.

Et aussi :

Doha, à voir pour quelques jours et faire du surf dans le désert. Mais attention aux coups de chaud.

Allez à New-York ou revisitez le site du Moma

http://www.moma.org/

Islamic Cultural Center of New York :

Relire Steinbeck.

 

A mon humble avis :

Très bon, premier roman, subtile critique d'une société à travers le regard d'un candide pas si innocent que cela. Même si l'histoire est une très bonne idée, on retiendra surtout le style de la narration un peu décalée mais plaisante en lecture. C'est un roman d'humeur et d'humour qui vous tient par la justesse des dialogues et cette vison d'un monde en décalage avec le vôtre. Quand les mathématiques et les probabilités se rejoignent pour vous faire un clin d'œil. Si l'on rajoute un peu de sexe et une éthique surannée, on ne peut qu'apprécier ce récit qui donne un roman geek et amusant avec cette subtile analyse du « rêve Américain ».

Encore un bon roman chez cet éditeur. Décidément Liana Levi est une bonne maison.

A lire évidemment.

Signé Pierre.

Commenter cet article