Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Chérie, m'haines-tu vraiment ? : sur Une Putain de catastrophe de David Carkeet - une (autre) lecture*, de Pierre

7 Juin 2014, 09:52am

Publié par Seren Dipity

Après avoir travaillé pour un institut de recherches sur le langage des bébés, Jeremy Cook linguiste de haut niveau, se retrouve sans emploi. Grace à ces compétences linguistiques il finit par se retrouver à travailler pour une société de conseil conjugal, l’agence Pillow. Son job est donc de s‘incruster dans une famille qui a des problèmes et de détecter à travers leurs paroles le moyen de réconcilier ces partenaires. Avec pour seul outil « Le manuel Pillow » qui lui servira de précieux guide il fera de son mieux pour reconstituer cette alchimie qui fait une union.

Dan et Beth est donc ce couple à la dérive qu’il doit sauver et qu’il doit analyser nuit et jour. Sera-t-il capable de faire face à cette tâche en utilisant sa connaissance du langage ?

Extraits :

" Quelques minutes plus tard, alors qu’ils s’étaient embarqués pour la Crète, l’Anglais demanda à Zorba s’il était marié, et Zorba répondit en gros qu’il était un homme, donc qu’il était stupide, et donc qu’il avait été marié. Dan et Cook ricanèrent. Zorba ajouta qu’il avait une femme, des enfants et une maison, décrivant la situation comme <<une putain de catastrophe>> "

"Oh quelle salope ! Oh ! Oh ! Oh ! Quelle saloperie de salope ! Tu as eu ce que tu voulais, Dan. Tu l’as eu, mon vieux. [...] Ouais, mon pote. Elle est toute à toi. T’as décroché le gros lot, mon gars. T’as eu ce que tu voulais. Salope au petit déjeuner, salope au déjeuner, salope au dîner. Waouh. Qu’est-ce que c’est ? La porte d’entrée ? Ouais. Elle se barre, maintenant. Regarde bien, le monde. Voici la salope qui apparaît. Où va-t-elle ? Qui le sait ? A l’école des salopes, peut-être. Regardez-la saloper sur le trottoir ! Que les oiseaux du quartier lui chient dessus, je vous en prie. Voiture, écrasez-la. Terre, avale-la. Oh ! Oh ! Oh ! "

 

Les personnages:

Jeremy Cook, le linguiste.

Roy Pillow, le créateur de l’agence Pillow

Les Wilson, le couple à la dérive qui n’arrive plus à communiquer.

Robbie, le fils Wilson.

 

Et aussi :

Les Kickapoos sont une tribu indienne du Texas.

Allez voir.

http://www.native-languages.org/kickapoo.htm

Revoir Zorba le grec.

La Schismogenèse complémentaire, c’est quoi ?

« La schismogenèse complémentaire décrit des stratégies d’assistance et de dépendance. Elle désigne une situation de type « mère-enfant » ou « relation conjugale » dans laquelle chaque intervention des participants provoque des réactions de plus en plus divergentes et émotives. »

La schismogenèse complémentaire possèderait des bases neuro-bio-psychologiques qui poussent inévitablement deux personnes qui s'aiment et de bonne foi à des difficultés de communication de plus en plus grandes. La tension provoquée par cette schismogenèse complémentaire serait à l'origine de la majorité des disputes de couples et des explosions de violence verbale et physique trop souvent rencontrées dans la vie conjugale et familiale.

Se réécouter Dittersdorff. ….. Peut-être.

A mon humble avis :

Par l'auteur de Le linguiste était presque parfait on retrouve notre attachant linguiste Jeremy Cook qui cette fois se démène avec une famille un peu barrée alors que sa propre vie sentimentale est en situation difficile.

C'est avec le même style grinçant que l'auteur nous décrit les aventures linguistiques d'un couple à la dérive que Jeremy est censé aider. On ne peut que sourire aux situations cocasses que provoquent les échanges dans le couple et qui j’en suis sûr rappellera beaucoup de choses à plusieurs d’entre nous.

On retrouve le même plaisir de lecture dès que l'on attaque ce roman qui vous embarque dans les difficiles voies de la vie conjugale. A lire bien sûr.

 

Signé Pierre

_________________

* Voir le papier de Gaëlig, ICI.

Commenter cet article