Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

Parallel lives* : sur Les vies parallèles de Greta Wells de Andrew Sean Greer - une lecture de Pierre

19 Janvier 2014, 12:25pm

Publié par Seren Dipity

New York, 1985. Suite au décès de son frère jumeau et à une rupture difficile d'avec son amant de longue date, Greta Wells sombre dans une profonde dépression. Pour se soigner elle suit un traitement à base d'électrochocs, mais cela n'est pas sans conséquences puisqu'elle se retrouve après chaque séance dans deux autres espaces temps. Toujours les mêmes et dans le même ordre, soit 1918 et 1941, puis 1985 et ainsi de suite. Elle va vivre une autre vie que celle de 1985 avec sa propre personnalité. Elle retrouve donc son amant et son frère (ainsi que d'autres personnes de sa vie de 1985) mais dans des conditions différentes, liées aux époques traversées et à une subtile déformation des interactions avec les gens qui l'entourent. Elle rencontrera donc les versions décalées des siens à l'époque d'événements mondiaux capitaux, périodes avant et après guerre, jour précédent Pearl Harbour etc. Et tout cela en gardant en mémoire les autres époques.

Extraits :

« J’avais reçu un monde dans lequel mon frère était vivant, dans lequel il ne devait même pas faire la guerre.»

« Le plus extraordinaire dans ces voyages, je m’en rend compte, maintenant, c’est que moi seule appréciais la beauté de ces mondes »

Lorsque la tante Ruth apprend « sa mort » :

« Dire à un mort que l’on est désolé du décès qui le frappe alors qui est celui que l’on pleure, est une sensation vraiment étrange »

« Etre vivant est une chose tellement improbable, n’est ce pas. »

 

Les personnages principaux :

Greta Wells, la narratrice perdue dans ses mondes.

Félix, le frère jumeau qui disparaît bien trop vite.

Nathan, le mari, le futur ex-mari.

La tante Ruth, la faire valoir.

Léo, l’amoureux, l’amant

A mon humble avis :

C’est une œuvre malicieuse, basée sur la distorsion du temps. Un aller-retour romanesque dans un passé modifié et dans des réalités alternatives temporelles. Même si le thème a déjà été maintes fois utilisé et de différentes façons. On pense au maitre du genre comme Fitzgerald avec le fameux Benjamin Button ou Amis avec La flèche du temps. Mais tout le talent de l’auteur est le côté page turner, avec un style classique et fluide, qui nous envahit peu à peu et nous fait suivre les aventures de Greta tout en nous racontant l’histoire du monde. Peut-être pas un chef d’œuvre mais un vrai bon roman. A lire donc de suite.

 

Signé Pierre.

___________________

* Avec les éblouissants Revolver, découverts un soir de beuverie -oups! de séminaire! à La Belleviloise.

Le site de La Belleviloise, c'est LA!

Commenter cet article