Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

M'boui again! : sur Le Linguiste était presque parfait de David Carkeet - une lecture de Pierre

29 Novembre 2013, 21:28pm

Publié par Seren Dipity

[Troisième lecture, après Gaélig et Stéphane.]

Jeremy Cook est un linguiste qui travaille sur le langage de l’enfant en particulier le babillement. Que veut dire « beu » ou « areuh », ou même « m'boui » ? C’est son domaine de recherche.

Jeremy est très sensible aux mots comme tout bon linguiste, et donc lorsqu‘il entend dans un couloir que quelqu'un le traite de « trou du cul », il se sent très affecté, il voit rouge et recherche le coupable.

D’autre part, la découverte du cadavre d’un de ses collègues dans son bureau le perturbe au plus haut point, et lorsque qu’un inspecteur lourdaud débarque pour son enquête, tout se complique.

Les personnages :

Paula, la bombe atomique.

Mike,le séducteur.

Woeps, le discret.

Stiph, l’ancien.

Aaskhug, la commère.

Orffman, le mal aimé.

Et aussi le chef Wach.

Philpot, un journaliste un peu trop omniprésent.
L’inspecteur Leaf, le bourrain.

Extraits :

Mon examen préliminaire montre que l'homme a reçu un coup si violent à l'arrière du crâne qu'il n'a pu se l'infliger que (a), en tombant d'une certaine hauteur et en atterrissant en plein sur la tête, ou (b), en courant à reculons tout droit dans un mur de brique à une vitesse de, disons...trente-cinq kilomètres à l'heure.

Quelle était déjà cette langue amérindienne qui faisait une distinction dans sa forme verbale entre l’échec neutre objectif et l’échec lamentable ? Le hopi ? Le navajo ? En tout cas, la langue ne manquait pas de synonymes pour décrire ce concept, réalisait à présent Cook. Rater, louper, merder, échouer…

- Je veux bien qu'on m'encule si j'arrive à en tirer quoi que ce soit.
Cook hocha la tête avec gêne, sceptique quand à la portée sémantique de cette apodose impérati
ve.

Et aussi :

C’est quoi la contre amitié ?

Relire « de Saussure » !

S'acheter un dictionnaire de linguistique, peut-être.

A mon humble avis :

C’est un vrai roman policier, avec témoins en couche culottes et batailles sémantiques. Une petite merveille d’humour que ce roman, que je conseille vivement.

Burlesque et différent, on se laisse vite entrainer par cette verve humoristique et intelligente à la fois.

Signé Pierre.

Commenter cet article