Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
SERENDIPITY

"Pas de boogie-woogie avant vos prières du soir" : sur Ceux qui nous ont offensés de Cody McFadyen - une lecture critique d'Arnaud

26 Juin 2013, 11:40am

Publié par Seren Dipity

Dans les précédentes enquêtes, Smoky, agente spéciale du FBI, avait déjà bien morflé.
Il suffit de relire Shadowman et La mort en face (Robert Laffont ou Pocket en poche) pour savoir comment au-delà de la difficulté des enquêtes respectives, elle a été la victime d'un serial-killer pervers, comment elle a perdu son mari, son enfant, sa meilleure amie (et de quelle manière!!!) pour comprendre quel est son état d'esprit, malgré tout on ne peut plus affuté.

Cette fois, Smoky est confrontée à un tueur en série (tiens?), d'un côté assez malin pour faire confesser (et ce mot est choisi de manière TRES opportune) aux personnes visées leurs pires exactions, et, de l'autre, enclin à les faire payer de la manière la plus terrible et souvent la plus voyante.
Bref, vous l'aurez compris, Smoky, à travers son créateur, est le pion idéal pour mettre en avant, à travers ses enquêtes musclées et sanglantes, les pires comportements humains imaginés, car si on peut lire ça d'un oeil distrait, les scènes les plus éprouvantes restent quelque temps en mémoire.
Sans être de la grande littérature, on reste dans l' écriture efficace, rapide, tranchante avec des recherches prenantes et des scènes à 200 à l'heure.
Pour être tout à fait franc, je voulais lire au départ une vingtaine de pages, afin d'en connaître la teneur et le style, et n'ai pu m'empêcher, par pure addiction de ne pas aller jusqu'au bout.
Bref, mes biens ches frères, mes biens chères soeurs, reprenez avec moi tous en choeur...


Signé Arnaud

Commenter cet article